Accueil > Vélo > Petits et grands voyages à vélo > En Bici es Espana > Pirinexus et plus

Pirinexus et plus

une balade à vélo en Catalogne

vendredi 29 avril 2022, par fab le motard

Une boucle au départ de Laroque des Albères, partis à l’aventure par la côte, nous avons croisée la voie verte pirinexus et nous l’avons suivi et nous sommes revenus à notre point de départ en 7 jours.

catalogne a velo avril 2022

les étapes

lundi 11 avril 2022 Laroque -> le port de la Selva 62 km compteur 2000m de dénivelé, beau temps, beaucoup de vent, que de la route panoramique mais peu de voitures
mardi 12 avril -> Rosas par Cadaques, le cap Creus 64 km au compteur beaucoup de relief, temps gris brumeux, petite pluie, que de la route, sauf une piste que nous avons pris en remontant de Cadaques
mercredi 13 avril -> Platja d’Aro 77 km du plat dans la campagne, beaucoup de piste vélo ou de routes désertes, temps gris mais pas de pluie on est sur le circuit eurovelo 8 et pirinexus
jeudi 14 avril -> Les Planes d’Hostoles 74km on a suivit une ancienne ligne de chemin de fer dans la montagne, foret, belle journée, un peu de vent au début, soleil, ciel bleu, il fait bon a l arrivée
vendredi 15 avril -> San Pau de Seguries 50 km on continue sur la voie ferrée, puis on attaque la montagne. 600m de dénivelé, journée chaude
samedi 16 avril -> Part de Mollo 39 km retour en France, col de l’ars 1600m, belle montée, peu de voiture et belle descente sur prat de mollo
dimanche 17 -> Laroque 56 km que de la descente, beau temps, de la route déserte et de la piste cyclable

Soit un total de 420 km, mais tout n’était pas plat.

La saison :
La Catalogne au printemps, c’est vert, pas trop chaud, l’après midi nous avons eu des 13 à 25 degré. les nuits ont été fraiches, il faut donc un duvet bien chaud. Il peut faire un peu humide, gris.

Le parcours, Nous étions partis pour rejoindre Valencia, pour revenir en train et nous avons changé d’avis suite aux lectures sur Internet et à la discussion avec Eric qui habite le coin.

Nous avons donc descendu la cote, le bord de mer, il y a du relief et de beaux points de vus, jusqu’à Rosas.

Ensuite nous avons retrouvé des pistes cyclables qui longent mer ou vont un peu plus dans les terres.

C’est beaucoup plus plat et roulant, sans voitures.

C’est à ce moment que nous avons rencontré un autre cyclotouriste qui nous a parlé de Pirinexus. C’est un itinéraire qui fait presque ce que nous avons fait, mais sans prendre la cote.

A partir de là, nous avons suivi ce tracé, qui remonte dans la campagne et la montagne.
Ce tracé suit une ancienne ligne de chemin de fer. Donc la montée est droite et constante.

Quand la piste s’arrête, alors nous reprenons la route qui monde plus. Mais les voitures ne sont pas très présentes.

Un peu plus loin, nous retrouverons une piste vélo, avant d’attaquer le dernier col
qui nous fera revenir en France, le col de Lars

.
La montée est longue, mais assez progressive, donc pas trop difficile.

La descente en France est beaucoup plus rapide jusqu’à Prat de Mollo, ensuite ca redescend encore jusqu’à la mer, doucement, par la route puis par des voies dédiées aux vélos.

Conclusion : un parcours un peu plus sportif et avec un peu plus de montées et descentes que les autres voyages. J’ai été très agréablement surpris par la Catalogne où il y a beaucoup de voies vertes, pistes vélos et par les Espagnols qui respectent beaucoup les vélos.

Et le top confort : les petits sièges pliants

.
il est très agréable d’etre correctement assis après une journée de vélo, ou simplement pour le pique nique

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.