Accueil > mes essais > Moto Guzzi 1100 Breva

Moto Guzzi 1100 Breva

jeudi 1er juin 2006, par fab le motard

e soir je suis allé faire un tour chez le concessionnaire lyonnais moto guzzi
le patron est bien sympa , on discute, il veut me faire essayer la griso ... mais j’aime pas l’esthetique donc je refuse ... puis on discute un peu plus de la breva, qui potentiellement , si madame se remet beaucoup à la moto pourrait etre sympa

donc la ballade a eu lieu au sud est de lyon ... zone périurbaine avec lignes droites et voie rapide . temps glacial pour un mois de juin et venteu

la moto est plutot facile,
l’embrayage fait un boucan impressionnant quand on touche au levier.
pour la position , c’est trop droit à mon gout , et la selle trop basse, les jambes trop pliées.

le moteur est plutot sympa, mais cogne un peu vers 2000 tour,
les freins freinent , mais l’arriere, c’es plutot bien ... mais je comprends pas pourquoi guzzi a enlevé cet intégral que tous les autres constructeurs adoptent.

avec le grand guidon et le vent, la moto bouge beaucoup je trouve normal on est accroché au guidon.

en roulant en ville , j’ai trouvé l’embrayage peu progressif, et il est délicat de rouler en seconde à 2000 tour, donc faut jouer de l’embrayage ... moyen pour une moto " ballade "

le moteur pousse plutot fort la petite lumiere clignote si on monte trop ( reglée à 6000 par le concessionnaire ) alors on passe la vitesse suivante .

vraiment il marche fort ce moteur ... mais un peu electrique dans son fonctionnement, à la fois facile en haut , mais qui cogne en bas ...

tenue de route ok, par contre on sent toujours le couple de renversement quand on rétrograde.

la boite ... une vrai japonaise, douce facile , aucun point mort, aucune rebellion ... ca change de ma calif .

pour comparer je trouvais ma calif plus rugueux , mais aussi plus souple, et surtout plus bruyant ... plus guzzi quoi

bon, c’etait sympa, mais j’achete pas . il lui manque quelque chose .

étrange sensation, à la fois facile comme une japonaise, mais pour etre aux niveaux de facilité y a des trucs qui choque, comme les cognements, et le couple de renversement
mais je la trouve trop facile et trop bourrée de gadget par rapport à une guzzi , comme ma calif ...

Il lui manque quelques bruits mécaniques

il parait que la 850 est plus souple niveau moteur ... je pense que je l’essaierais avec madame, car la selle arriere à l’air pas mal
et j’aimerais bien aussi essayer la norge.

sinon c’est gros comme moto , et je trouve qu’on sent le poids, meme si c’est maniable

apres j’ai repris ma mob cb 500 avec sa position sportive, son mini guidon, les jambes moins pliée, le freinage inexistant comparée à la griso ...

un peu trop pour moi cette moto , trop grosse, trop lourde, et puis surtout trop chere , je trouve les prix des motos ... ahurissant.

3 Messages

  • > Moto Guzzi 1100 Breva Le 2 juin 2006 à 18:56, par francis ouaibmastair paraît-il...

    intéressant cet avis... il confirme un peu ce qu’on m’a déja dit de cette moto.
    les italiens, c’est un peu tout ou rien... un peu...
    mais c’est les italiens, je les adoooooooooore !!!!
    ah ! la calif !
    bonjour de francis de Royal enfield le site : http://perso.orange.fr/royalenfieldlesite/

    Répondre à ce message

  • > Moto Guzzi 1100 Breva Le 2 juin 2006 à 22:29, par @lain

    Pas du tout d’accord, mais je n’ai fait que 9.000 km avec et en un side-car, alors ...
    Mais pour moi, et ma moitié qui pilote aussi, après une R 1100 R BM, le plaisir est de retour ....
    PS : J’ai eu CALIF 2, V 65 TT, V 65 C, mais cette Bréva ... quel pied !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0