DUCATI monster 620ie s

samedi 22 janvier 2005
par  fab le motard
popularité : 35%

en cette belle fin d’apres midi , je passe chez ducati, je sais qu’il font des essais, et comme j’aime bien essayé des motos j’en profite.

Avant tout je trouve les ducatis plutot sympa, mais je n’aime pas la politique de la maison, faire du neuf avec du vieux, et le vendre cher parce que c’est la mode.
La monster existe depuis longtemps elle est cher à l’achat, comparée à une japonaise .
et quand on voit les couts d’entretien, c’est pas mal aussi (meme moin que la bandit 1200 !! pour une 620)

au magasin je demande si c’est possible d’essayer une petite 620 ? ok pas de pb :)
je fais le cheque, je file mon permis et ZOU

c’est parti pour 1/2 heure et comme je pars de dardilly, c’est direction les monts d’or :)

bon c’est leger, la position est quand meme bien appuyé sur les poignets..
je pars versi Limonest pour prendre une petite route vers St Didier, et comme ca je vais montrer la moto à ma douce.
bon les premiers Km se font sans souci , le moto est legere, ca avance bien,

Elle prend bien ses tours, les freins sont un régal, doux, progressif, puissant, avec tout le mordant qu’il faut. ca me change de ma bandit.

et la je prends la petite route.
mais pas de chance ils on jetés des graviers partout, et avec ce twin pas tres souple, c’est pas glop.

mais elle reste legere.

un peu ville me permet de voir que l’embrayage manque de progressivité, on lache doucement , mais rien à faire ca accroche d’un coup.

je repars direction le mont verdun par St didier,
le moteur est tres marrant, il cogne en dessous de 3000tr et ca vibre, on dirait une harley, mais apres ca monte vite dans les tours, et on est vite à 80 en 2 en ville.
c’est tres leger et tres maniable, les freins sont vraiment agreable.
t’es que tu passes une vitesse et que tu laches l’embrayage ca donne un coup , je trouve ca moyen.
ensuite je descend le mont verdun. tranquillement, avec le petit frein moteur.
bon ca suate pas mal sur les bosses, mais quand meme moins que lors de mon essai de la 750Sport dark.

et puis je rend la moto au bout de 35 minutes, bien content mais un peu fourbu au niveau des poignets.

Conclusion :
j’ai aimé :
le moteur vivant meme si ce n’est qu’un 620 y a de quoi s’amuser, se faire plaisir, d’avoir des sensations.
les freins : idéal j’ai trouvé
la tenue de route correcte
le look , elle est belle en rouge
j’ai moins aimé
l’embrayage pas tres progressif
le manque de confor des amortisseurs
le guidon qui fait mal aux poignets

c’est une moto tres sympa,

MAIS
quand on voit l’entretien à faire
quand on lit les déboires de certains
quand on veut l’utiliser tous les jours pour aller au boulot,

je ne pense pas que j’acheterais ce genre de moto (de 620 à 1000 cm3)

alors cette ducati est il faut l’admettre tres jolie, rouge, simple, là j’adore.


Commentaires